Mickael Chetrit Productions & Very Good Show presentent
Mise en scene Stephane Casez
En savoir plus

Alex se rebelle contre

- les verrines
- les jouets pour filles qui puent la fraise
- les clichés des comédies romantiques
- les DJ de campagne
- les types bourrés qui répétent 2 fois la même chose
- les types bourrés qui répétent 2 fois la même chose
- ceux qui ne prendront jamais le temps de lire ça en entier !

La tournee

ALEX FAIT SA CRISE SUR SCENE

à paris :

A la Comédie Des Boulevards À partir du 5 février - Du jeudi au samedi à 20h10 39 rue du sentier - Paris 2ème - Métro Bonne Nouvelle
Tél: 01 42 36 85 24
www.comediedesboulevards.com

Mais aussi :

Alex a également participé aux Open du Rire et ses sketchs passent régulièrement sur - Rires et Chansons -

Dans des festivals d'humour : Festival National des Humoristes de Tournon - Festival Les Vendanges de l'Humour (Mâcon) - Prix des Partenaires 2014 - Festival Trempolino (Ecully) - Prix du Jury et du Public 2014 - Festival Rire et Montagne de Valberg 2015 - Festival de Montreux 2015 - Festival You Humour 2015 (2ème participation)

En tournée : Royal Factory (Versailles) - Room City (Toulon) - Comédie Odéon (Lyon) - Famace Théâtre (Brignoles) - Théâtre Milandy (Luçon) - Théâtre Portail Sud (Chartres) - Diemoz - Vienne - Théâtre de Vitré - Comedy Palace (Valence) - Montigny Les Metz ...

En première partie : Gad Elmaleh (Chalons en Champagne - 2500 personnes) - Jeff Panacloc (Lyon - 900 places) - Laurent Gerra (Comédie Odéon - 320 places)

En savoir plus

PLUS VRAI QUE MATURE

Alex livre un One man show très personnel dans lequel il prend le risque d'enlever son masque de petit con sympathique pour se montrer aussi angoissé et râleur qu'immature.

Sa plus grande peur ? Celle de se prendre au sérieux en devenant un V.D.S.T. (un Vieux Dans Sa Tête), une maladie qui s'attrape en se mouillant la nuque avant d'entrer dans l'eau ou en faisant des verrines... Alex a peur de l'engagement et se déchaîne contre la vie de couple dont il dresse un tableau apocalyptique entre week-end Bobo en roulotte et séance de psycho test à hauts risques. Quand à cette immaturité qu'il se bât pour conserver le plus longtemps possible, elle s'illustre à travers sa piètre résistance à l'alcool, son goût immodéré pour rejouer les clips de R'n'b dés qu'il pousse la porte d'une boîte de nuit ou sa nostalgie des cours de recrée dont il nous fait découvrir la loi de la jungle.
Alex affiche des qualités de comédien indéniables, pour incarner des personnages à la fois drôles, touchants, parfois même pathétiques comme cette improbable Tatie Martini, cette star de la téléréalité ou cette mère confrontée à son fils super héros.
Alex fait sa crise mais il fait surtout le spectacle : il chante, danse, enchaîne les personnages avec autant d'énergie que de précision, passe du sketch au stand up et n'hésite pas à nous émouvoir en nous parlant d'amour...

Grâce à une mise en scène au cordeau de Stéphane Casez, ancien collaborateur de Stéphane Guillon et Jérôme Commandeur, ce One man show d'une quinzaine de sketchs se révèle extrêmement efficace et rythmé.

Itineraire d'un comedien gate

25 ans, c'est un peu jeune pour écrire sa bio ! Pourtant Alex n'a pas perdu de temps.
A 10 ans, il monte déjà sur les scènes de Roussillon (38) pour improviser. A 19 ans, il s'installe à Lyon pour suivre des études de cinéma, rejoindre les rangs de la Ligue d'Improvisation LYonnaise (LILY) et se former au Nombril du Monde où a débuté une certaine Florence Foresti.
En 2008, il fait la connaissance de Jocelyn Flipo qui lui écrit son premier One man show "Serial Lover" qui lui ouvre la porte des cafés théâtres lyonnais, celle de l'émission "On n'demande qu'à en rire". Il présente le spectacle au Festival d'Avignon et obtient avec plusieurs prix au Festival national des humoristes de Tournon et de Villeneuve sur Lot où son jeu tout en élasticité, ses qualités de comédien et son sens des personnages sont récompensés. Tout en poursuivant sa carrière de comédien (Sans Valentin; Dans ta Bulle...), Alex décide, en 2013, d'écrire lui même son deuxième One man show, un spectacle qui lui ressemble davantage et lui permet de s'amuser de ses angoisses et des nôtres.
Après plus de 100 dates dans les plus grandes salles lyonnaises, un succès au Festival d'Avignon et les premières parties de Gad Elmaleh, Jeff Panacloc et Laurent Gerra, Alex s'installe à Paris et fait sa crise au Théâtre des Blancs Manteaux !

Il aura fallu 4 ans pour qu'Alex ose se lancer dans l'écriture de ses propres sketchs. On y découvre des textes finement écrits qui font la part belle à son mauvais esprit. Alex aime jouer avec nos émotions, utiliser son sens de l'observation pour dépeindre nos petits travers (et les siens) avec un vrai goût pour le décalage du quotidien dépeint de manière cartoonesque, manière pour lui d'aborder des thèmes universels avec un regard vraiment singulier. Alex joue toujours de son corps élastique et le stand up n'est souvent qu'un point de départ pour se projeter dans des personnages drôles et attachants.

Alex fait sa crise

« 25 ans, c'est le bon âge pour faire ma crise : une crise de nerf, une crise de foi, une crise d'angoisse mais surtout une crise de rire pour essayer d'oublier que le temps passe trop vite. Rire des autres et rire de soi même, pour ne pas se prendre au sérieux, c'est encore le meilleur moyen de rester jeune. J'avais envie d'un spectacle coloré, imagé, plein de mouvements et de visages, qui ferait rêver le gosse que j'étais. J'avais aussi envie d'un spectacle précis dans le jeu et dans le fond qui rendra fier l'adulte que je deviendrai (où que je suis déjà un peu...).» - Alex Ramirès

« Les personnages qu'Alex Ramirès interprète sont à l'image des gens qui vous entourent. Ce sont vos amis, vos voisins, votre famille, vous les connaissez tous. Ils vous font rire car ils sont énervants, égoïstes, inconscients, parfois attendrissants mais toujours de mauvaise foi. Grace à la justesse de jeu d'Alex et à son talent d'auteur vous allez rire de leurs grands défauts et de leurs petits malheurs. Je suis persuadé que vous prendrez autant de plaisir à partager ce moment avec Alex, que j'en ai eu à signer sa mise en scène. Et si, par hasard, vous vous reconnaissez, dites-vous que ça fait du bien de rire aussi un peu de soi même... » - Stéphane Casez

La presse en parle

LA PRESSE EN PARLE

« Un One man show d'une fraicheur inédite. Question d'écriture, de ton et aussi d'interprétation, Alex Ramirès se révélant excellent comédien » - TELERAMA TT

« Un ONE MAN SHOW constamment drôle, inventif et rythmé » - La Tribune

« On passe sans s'en apercevoir du rire à l'émotion dans un spectacle débordant de tendresse. » - Le Petit Bulletin

« Peur de tomber amoureux, peur de vieillir, peur de mourir : Alex Ramirès transcende ses angoisses par le rire. Pari réussi » - STARTER

« Rien n'est forcé, tout est finement écrit. Le spectacle déborde d'idées et d'inventions » - Exit Mag.

« Le spectacle de la "maturité" aussi jubilatoire qu'émouvant... » Le Petit Bulletin

« Rien n'est forcé, tout est finement écrit. Le spectacle déborde d'idées et d'inventions » - Exit Mag.

« La nouvelle tête d'affiche attachante et bien faite de la scène humour » - Lyon Poche

Contact

CONTACT

Productions Mickael Chétrit Productions
Contact PRO contact@verygoodshow.fr
Manager jocelyn.flipo@gmail.com
Partenaires
©2016 Alex Ramirès | Réalisation 3 Bees Online SAS